Atteindre les objectifs de positionnement avec son site web via les outils SEA et Adwords

L’insuffisance des apports donnés par le référencement naturel est comblée par Adwords. L’outil Adword a été conçu par Google en 2000, afin d’optimiser la vente …


Comment favoriser son référencement grâce au guest blogging ?

L’insuffisance des apports donnés par le référencement naturelest comblée par Adwords. L’outil Adword a été conçu par Google en 2000, afin d’optimiser la vente des produits en ligne. La SEA, aussi appelé PPC, est une autre application payante qui sert à placer le site, dans les moteurs de recherche. L’un et l’autre fonctionnent ensemble pour le développement d’une agence web. La gestion  du budget pour faire fonctionner un projet web  est d’une importance capitale. L’efficacité du référencement payant varie en fonction du panier offert par les sites web. Ce qui veut dire que celle-ci n’est pas la solution ultime pour assurer une position favorable. Cela dépend fortement du produit mis en avant. En effet, les liens sponsorisés comme Adwords valent en général, beaucoup plus. Cependant, quelques soucis peuvent survenir lorsqu’on les utilise, notamment lorsque les  ressources sont épuisées, les SERP n’affichent plus rien. Une leçon se tire de ce phénomène : afin de permettre au site web d’exister, il est nécessaire de le ravitailler régulièrement aussi bien en contenu que via des actions de RÉFÉRENCEMENT WEB.

Etudes de cas

Un autre exemple, si les produits moyens sont taxés entre 20 et 30 euros par internautes, cela signifie qu’à chaque clic, le site web en question sera rémunéré. Pour avoir des bénéfices, il faut alors examiner si la valeur de ses clics est assez suffisante pour en tirer profit.

Pour y voir clair, ci-après un cas concret. Si le directeur d’une AGENCE WEB réussit à écouler l’équivalent de 20 euros de produits pour 25 visites, avec un tarif de 0,80 euro par clic, cela veut dire qu’il aura fait un CA de  20 euros. Voici le calcul qui permet de déduire ce chiffre. L’agence web a reçu 25 visiteurs, cela veut dire que le site a enregistré 25 clics. Donc, si le tarif d’un clic est de 0.8 euros, ces 25 clics correspondent alors à 20 euros. Ce procédé permet ainsi de rentabiliser l’agence web, et limiter les pertes qui peuvent être causées.

Comment assurer une optimisation d’une campagne Google Adwords ?

Il faut du temps pour créer une campagne Google Adwords mais le jeu en vaut la chandelle, car ce procédé vous permettra de ramener très rapidement des visiteurs. Voici quelques astuces détaillant les manières de créer et optimiser une campagne Google Adwords en plus d’améliorer son référencement grâce au guest blogging.

Le mode de fonctionnement de Google Adwords

Il est facile d’utiliser Google Adwords, cela consiste brièvement à taper dans Google un ou des mots clés puis on obtient par la suite une liste détaillée des résultats avec sur la droite 8 à 10 liens commerciaux. Les annonces s’affichant en haut de la liste sont appelées « Premium », ce sont en général les liens les plus cliqués que les autres annonces.

Etape d’optimisation des campagnes Adwords à long terme

Si vous envisagez de dépenser une grande partie de votre budget sur un ou deux sites pourtant vous n’enregistrez pas assez de conversions pour confirmer cet investissement, vous avez le droit d’abaisser les enchères correspondantes ou rejeter ces sites de votre campagne. A contrario, si vous observez que quelques sites sont nettement performants et que ces derniers produisent un CPA peu élevé, vous avez feu vert pour renforcer votre enchère sur ces sites.

Une autre technique fiable consiste également à augmenter la taille d’une liste en créant plus de trafic sur votre site Web. Cette action contribue à employer une stratégie de publicité en ligne qui soit complémentaire afin de pouvoir attirer davantage d’internautes sur votre site. Vous pouvez ainsi les ajouter à votre liste. Pour atteindre cet objectif, il est conseillé d’user des moyens fiables tels que les campagnes display et les campagnes sur le Réseau de Recherche.

Share on Google+Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Facebook
(Visited 4 times, 1 visits today)